Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 09:40

seaorbiter.jpg

Après Galatée, sa première maison sous-marine en 1977, l'Aquascope, un trimaran d'observation sous-marine, L'Oéanopolis de Brest, le centre Nausicaa de Boulogne sur Mer et l'institut Intechmer de Cherbourg, le dernier projet de l'architecte-océanographe Jacques Rougerie, le SeaOrbiter, devrait être prêt en 2014.

Le vaisseau-laboratoire sera quasi-autonome en énergies, d'une hauteur de 51m, dont 31m sous l'eau, il se laissera dériver pendant 2 ans pour étudier le Golf Stream. A son bord une équipe de 18 scientifiques ne sera relayée que tous les 6 mois. La structure en aluminium à l'allure futuriste se décompose en 9 ponts, certains émergés et d'autres immergés. Dans la partie immergée se trouvera des laboratoires avec vues sur la mer grâce à de grandes baies panoramiques mais également des quartiers de repos, 2 ponts inférieurs préssurisés permettant de sortir directement sous la mer et des drones sous-marins téléguidés pouvant descendre à une profondeur de 4000m.

Dans la partie supérieure, 2 éoliennes, un hangar avec du matériel de plongée et d'exploration dont un sous-marin et un poste de commandement.

Des tests sous-marins ont été réalisés en Norvège, au Marintek le plus grand laboratoire de simulation d'Europe. La construction devrait être lancée début 2012 et une première expédition est prévue été 2013 en Méditerranée et dans le Golf Stream en 2014.

A retrouver sur le site www.seaorbiter.com

 

Partager cet article

Repost0

commentaires